Royaume-Uni : les dernières évolutions des entreprises de référencement Web et réseaux sociaux

Une étude récente réalisée au Royaume-Uni relève les dernières tendances du SEO et des réseaux sociaux.  Certes, cette étude est limitée au secteur britannique mais il va de soi que les résultats peuvent être transposés sur d’autres pays car, si l’on compare, il y a des similitudes non négligeables.

Selon cette enquête, 95% des sociétés de référencement proposent du référencement naturel. 85% d’entre elles incluent dans leurs services la publicité payante et 81% les annonces et gestion de médias sociaux. L’analyse des données issues du Web est proposée par 59% des entreprises du secteur dont 47% font de la création de sites Internet. Quant à l’éditorial, les communiqués de presse et l’emailing, elles sont respectivement 44%, 37% et 32% à les proposer. Enfin, 35% ont des offres d’optimisation de taux de conversion et 28% font de l’affiliation.

Quant à leur présence sur les réseaux sociaux, l’étude révèle que 95% sont sur Twitter. En France c’est à peu près la même proportion sauf qu’il s’agit de Facebook.  Mais ce n’est pas pour autant que les britanniques négligent Facebook : les agences de référencement sondées y sont à 85%. De même pour le site LinkedIn. Google + est le troisième réseau social le plus utilisé : 63%.

Enfin, en ce qui concerne la diffusion de contenu, il s’avère que 80% de ces entreprises tiennent un blog et 53% y publient des articles à raison de 4 à 8 fois par mois. 26% publient moins de 3 messages tandis que 15% alimentent régulièrement avec plus de 9 billets par mois.