Les qualités d’un agent exerçant dans un centre de contacts à Madagascar

Comment faire pour être recruté dans un centre de contacts à Madagascar ?

Le métier d’un téléconseiller est un travail rigoureux qui requiert des compétences en communication, à l’oral comme à l’écrit. Quoiqu’il suffise de détenir un diplôme de baccalauréat pour intégrer le milieu de la relation client, il faut également faire preuve de professionnalisme, d’efficience dans ses fonctions et d’une aptitude à travailler en équipe. Votre CV gagnera davantage d’effets si ces qualités y sont mises en avant.

L’apparence extérieure compte beaucoup dans le milieu du travail, même dans un centre de contacts à Madagascar, car elle permet à l’employeur d’apercevoir votre personnalité. Mis à part votre tenue vestimentaire, montrez également que vous êtes prêt à prendre votre poste. Votre enthousiasme, votre flexibilité par rapport à l’emploi du temps, vos intérêts pour l’entreprise, ainsi que vos expériences sur les tâches afférentes au poste demandé (télévente, prise de rendez-vous, prospection téléphonique, etc.) influenceront certainement votre employeur.

En intégrant un centre d’appels, le téléagent doit suivre une formation de télémarketing afin d’être plus performant dans sa gestion de la relation client. Le suivi de cette formation d’une à deux semaines est nécessaire car c’est à ce moment que les produits et les services à représenter seront communiqués et appris. La formation permettra également aux nouveaux recrus d’être en phase avec les logiciels et les termes utilisés par l’entreprise cliente.

À quoi s’attendre d’un téléopérateur dans un centre d’appels?

Travailler dans un call-center sollicite de la discipline. Un bon téléopérateur doit être toujours ponctuel. Étant donné les éventuelles préparations à effectuer avant de commencer le travail, il vaut mieux arriver à l’avance à son bureau.

En outre, pour vous épanouir dans un centre de contacts à Madagascar, vous devez être avide de connaissances. Il est impératif d’acquérir une parfaite connaissance des produits des services et des offres proposés par la société que vous représentez, et que de mettre à jour toutes les informations. De même, les conseils prodigués par vos superviseurs sont à prendre en compte, car leurs expériences leur permettent de connaître tous les rouages du milieu.

Par ailleurs, l’ordinateur est l’outil de prédilection d’un agent en centre d’appels, à part le téléphone. Assurez-vous, de ce fait, d’avoir les compétences nécessaires à l’utilisation de cet outil informatique, notamment à taper rapidement au clavier et à naviguer aisément afin d’écourter l’attente du client au moment d’une réclamation ou d’une demande d’information.

Recourir à un centre de contacts à Madagascar : pour mieux gérer sa relation client

Les attitudes adoptées par un téléconseiller lors d’un appel téléphonique peuvent avoir des répercussions sur le déroulement de la conversation. C’est le moment de déployer vos compétences communicationnelles, en appliquant une bonne élocution, en étant clair, concis, positif et courtois, quoi qu’il se passe.

La gestion des clients mécontents est une tâche récurrente pour un centre de contacts à Madagascar. Aussi, les équipes dédiées à ce type de campagne doivent détenir les compétences nécessaires pour calmer leurs interlocuteurs. Pour cela, une oreille active, de l’empathie et une force de proposition sont de mise.

Un agent qui gère la relation client doit également rester directif pendant une conversation téléphonique. De ce fait, si celle-ci est trop longue, vous devez pouvoir l’écourter en posant, par exemple, des questions fermées. Au cas où le sujet devient trop complexe à votre niveau, et qu’un transfert auprès de votre superviseur ou de votre manager est requis, vous devez l’expliquer à votre client de manière positive.