La téléprospection BtoB encadrée par la loi

Les obligations des entreprises faisant de la téléprospection BtoB

Comme toute prospection commerciale, la téléprospection BtoB est encadrée par un certain nombre de réglementations parmi lesquelles on distingue le CPCE (code des postes et des communications électroniques). On retrouve également la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés)  et la loi consommation. Ces dernières protègent notamment les consommateurs contre les démarches trompeuses et excessives de certains centres d’appels.

Il faut savoir que le CPCE existe depuis 65 ans. Il rassemble des dispositions réglementaires et législatives inhérentes au service postal ainsi qu’aux communications électroniques (l’accès à Internet et à la téléphonie mobile). Quant à la CNIL, elle vise à sécuriser les données personnelles des consommateurs. Elle s’applique par exemple lors d’une téléprospection BtoB. Depuis son entrée en application, les entreprises se trouvent dans l’obligation de déclarer leurs fichiers. En ce qui concerne la loi consommation ou loi Hamon, elle a créé Bloctel. Il s’agit d’un service remplaçant le dispositif Pacitel.

Qu’en est-il du dispositif Bloctel ?

En vigueur depuis l’an dernier, Bloctel est une liste d’opposition à la prospection téléphonique. À l’heure actuelle, les consommateurs ont le choix de s’inscrire à ce registre. Auparavant, ils le faisaient sur le dispositif Pacitel. Celui-ci a pris fin au début de l’année 2016.

Pour souscrire le nouveau service, il est nécessaire de saisir un numéro de téléphone sur le site web Bloctel. Un récépissé sera ensuite transmis à l’intéressé dans un délai de 30 jours. Il indiquera la date et la durée d’inscription sur le registre. Celle-ci peut être renouvelée tous les trois ans.

À titre d’exemple, si un consommateur se fait harceler par une campagne de téléprospection BtoB, il a le droit de faire des réclamations sur Bloctel. Des enquêtes seront alors menées par les services de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

La téléprospection BtoB en quelques mots

Les entreprises utilisent la téléprospection BtoB comme moyen pour initier une relation commerciale avec des prospects. En général, cette activité est confiée à des téléacteurs professionnels et rigoureux. Elle permet à une enseigne d’étendre sa base de données client, d’augmenter son chiffre d’affaires et d’améliorer sa notoriété. Il s’agit également d’un excellent outil de fidélisation.

Pour que la prospection soit réussie, il faut prendre le temps de bien cibler les prospects et de choisir le bon moment pour les contacter. Il est également préférable d’établir un contact personnalisé avec eux. Cette méthode est réellement efficace, surtout si les téléprospecteurs soignent la présentation des produits et des services de la société cliente. Notons que certaines entreprises préfèrent confier leurs campagnes de téléprospection BtoB à des partenaires externes, spécialistes dans le domaine.