La numérisation des postes de travail dans les centres d’appels

Wisper lance un nouvel outil optimisé pour l’externalisation offshore

La virtualisation des postes de travail est encore un sujet méconnu pour la plupart des entreprises. Cependant, cette méthode engendre 40% d’économie sur la gestion et l’administration d’un parc informatique. Sa mise en place est alors stratégique pour l’économie d’une entreprise.

CeBox, le nouvel outil pour la virtualisation des postes de travail

La société française Wisper a sorti un nouveau produit appelé ceBox. Ce nouvel outil est destiné pour la virtualisation des postes de travail au sein des centres d’appels. Intégrant les technologies Intel, ce nouveau dispositif engendre des performances de haut niveau, une gestion centralisée de tous les postes utilisés ainsi qu’une diminution des coûts d’exploitations des parcs informatiques.

Quelques centres d’appels ont déjà eu la chance de l’intégrer sur leurs plateaux. En effet, selon le DSI des Laboratoires Thalgo, l’outil leur a conféré une harmonisation et une sécurité inégalable de leur système. Par ailleurs, il affirme également que l’outil est aussi performant que les ordinateurs classiques.

De plus, le DSI de CCA International a affirmé que le coût d’un site de production équipé de la solution ceBox est environ 40% inférieur à celui d’un site géré de manière classique.

Les avantages de la virtualisation des postes pour l’externalisation offshore 

Il existe de nombreux avantages pour les sociétés qui exercent dans l’externalisation offshore, qui décident de virtualiser leurs postes de travail.

Le premier avantage est la baisse du coût de réparation en matériel informatique. En effet, selon une étude menée auprès de 150 entreprises européennes, le coût annuel d’entretien d’un PC est d’environ 300€. Ce prix inclut les frais liés aux interventions internes et externes, ainsi que les dépenses pour le licensing.

Par ailleurs, la virtualisation des postes de travail permet de limiter les investissements en matériel. En effet, les PC ordinaires consomment beaucoup plus et sont pourtant moins fiables. Ainsi, cette fiabilité engendre également la diminution des coûts d’entretien des machines.

La centralisation des  sauvegardes de données utilisateurs vers le système de l’entreprise ainsi que la sécurisation et la mise en conformité totale dans les environnements virtualisés sont classées par IDC dans la catégorie des avantages fonctionnels.

Concernant les avantages sur l’organisation, les postes de travail sont plus faciles à administrer et à sécuriser. En effet, les postes virtualisés permettent aux départements informatiques de laisser une plus grande marge de manœuvre aux utilisateurs finaux, tout en améliorant leur productivité et leur satisfaction. Ainsi, la virtualisation facilite l’évolution de l’entreprise.