Formation des journalistes ivoiriens au langage des NTIC

La presse étant l’intermédiaire entre la population et les dirigeants, il est important qu’elle soit « plus efficace pour mieux informer ».Et comme les Technologies de l’Information et de la Communication commencent à prendre une place importante dans le quotidien et l’économie en Côte d’Ivoire, le ministère de la Poste et des TIC a décidé de former les journalistes afin que « presse et gouvernants parlent le même langage ».

Ainsi, une cinquantaine de journalistes issus de la presse écrite et de l’audiovisuelle ont reçu une formation le lundi 22 octobre 2012, le thème principal étant l’environnement des Télécommunications. ‘’Sachez parler le langage NTIC et soyez le relais auprès des populations’’ c’est en ces termes que le ministre Koné Bruno exhorte la presse à mieux maîtriser le domaine des TIC lors de la clôture de ladite formation.

‘’Nous avons souvent été déçus au niveau du cabinet des questions des journalistes sur des problématiques réelles et actuelles. Nous nous sommes rendus compte qu’il s’agissait d’une insuffisance partagée dans la profession’’ explique le ministre Koné Bruno qui reconnaît que nos vies sont désormais influencées considérablement par les NTIC. Créer un environnement propice aux TIC afin qu’elles participent au développement du pays serait donc une initiative plus que judicieuse et cela commence par mettre la presse au fait de ce domaine. Cette journée de formation dispensé par Phillippe Dodde, expert dans le domaine, a permis aux journalistes d’en savoir d’avantage sur l’évolution des réseaux de télécommunications du GSM 1G(Global system for mobile) à l’UMTS (3G).