E-marketing : la géolocalisation indoor pour générer de la valeur

Aux États-Unis, plus de 6000 centres commerciaux proposent des services de géolocalisation indoor à travers des applications mobiles personnalisées. C’est un marché émergent très prometteur, notamment en ce qui concerne la relation avec les clients. Messages promotionnels géociblés, cartographie et localisation permettant aux visiteurs d’être guidés, analyse d’affluence des lieux pour le suivi et l’optimisation des déplacements, mise en œuvre de paiement par mobile…tels sont les principaux services faisant intervenir la localisation indoor.

Dans ce contexte, le rôle du gestionnaire de site n’est pas le moindre car il doit optimiser les sites de manière à ce qu’ils soient particulièrement attractifs. Il a aussi pour mission de maximiser la durée de visite et la fréquentation du site. Les visiteurs peuvent aussi découvrir les offres promotionnelles lorsqu’ils font des recherches d’informations locales à travers des applications comme Google maps. Dans ce cas, le service est proposé par les OTT (Over The Top ) en mode « Pull » et les informations proposées peuvent provenir de sources concurrentes. C’est le cas lorsque le gestionnaire de site laisse faire le marché.

La localisation indoor permet aux visiteurs de trouver plus facilement les produits et les bons plans. De même, dans les lieux inondés par la foule, les applications enrichies par la localisation permettent aux utilisateurs de mieux se situer ou de trouver la porte d’embarquement qui les intéresse par exemple. Les avantages sont nombreux et non négligeables : gain de temps, bons plans personnalisées, messages promotionnelles réguliers et surtout moins de stress.

Pour les marques, il s’agit d’une grande opportunité pour augmenter les ventes et d’améliorer la satisfaction client. C’est aussi un bon moyen de connaître les préférences de chaque client afin de mieux personnaliser les offres lors des campagnes promotionnelles. Enfin, des outils d’analyse permettent d’optimiser les sites et de mesurer la rentabilité des magasines et des actions marketing (fréquence de passage, décision d’achat…).