Comment réussir une campagne de téléprospection B to B ?

Quelques notions sur la téléprospection B to B

La téléprospection ou télémarketing est un outil consistant à contacter un prospect par téléphone en vue d’entamer une relation commerciale. Dans ce cas précis, le prospect est une entreprise. Il s’agit d’une technique jugée classique, mais qui permet d’échanger efficacement des informations avec les prospects. Étant donné que les clients-cibles sont plus restreints, cette méthode permet d’effectuer une approche plus personnalisée des potentiels clients pour une issue plus positive.

La téléprospection B to B peut servir de complément à la communication digitale utilisée par une entreprise plus avancée. En effet, elle permet de valider le contact d’un lead, suite à une visite d’un site web effectuée par un internaute. Cette méthode est aussi utilisée dans des projets de fidélisation et de veille marketing, étant donné le rapport privilégié qu’elle entretient entre l’entreprise et ses clients.

Une stratégie très rentable si elle est utilisée à bon escient

Dans leur objectif d’optimiser leur productivité, les entreprises misent beaucoup sur leur stratégie commerciale. Celle-ci fait partie des dépenses budgétaires primordiales des sociétés. Il est donc rassurant de savoir que la téléprospection B to B est l’une des stratégies les plus efficaces. En effet, la téléprospection permet d’assurer les ventes si elle est bien préparée. La bonne préparation, ajoutée au professionnalisme du téléagent, permettent de qualifier les prospects en leur proposant des offres adéquates. Ainsi, les nouveaux clients développent le portefeuille de la société tout en garantissant l’accroissement de ses chiffres d’affaires et d’étendre sa notoriété sur le marché.

Afin de gagner en efficacité, le téléprospecteur doit maîtriser les offres, les produits et les services qu’il propose. De plus, pour gagner en B to B, il doit bien définir sa cible pour avoir plus de chance de capter l’intérêt de l’interlocuteur, mais aussi pour ne pas perdre du temps en contactant des entreprises non concernées par la campagne. En outre, un script d’appel doit être établi au préalable afin que le discours ne sorte pas du contexte de la campagne.

Combiner d’autres techniques marketing pour une téléprospection B to B réussie

Les entreprises sont obligées d’être en phase avec l’avancée de la technologie pour devancer la concurrence et dominer le marché. Pour ce faire, elles doivent savoir combiner toutes les procédés marketing existants. Entre autres, la communication digitale permet de générer les contacts et les informations sur les leads lors d’une visite de site web, de blog, de réseaux sociaux ou lors d’une inscription à une newsletter. Elle permet donc de connaitre en amont les besoins d’un client potentiel et d’anticiper les offres à lui proposer lors d’une téléprospection B to B.

Toutefois, les méthodes traditionnelles comme le porte-à-porte ou le marketing conventionnel ne peuvent pas être qualifiées d’obsolètes. En effet, les informations sur les clients potentiels peuvent être recueillies lors d’un premier contact et peuvent servir de supports lors d’une téléprospection. Par exemple, lors des missions réalisées sur le terrain ou lors des salons organisés par l’entreprise, il peut y avoir des échanges avec les futurs prospects.

Enfin, il existe actuellement de nouveaux logiciels qui permettent d’aider le téléprospecteur dans l’organisation de son travail et dans la formulation de ses arguments afin que ses démarches soient plus productives.