Aux Etats-Unis, Google teste l’Internet à ultra-haut débit

1 Gigabit par seconde : telle est la vitesse de la connexion internet que le géant américain Google est en train de tester à Kansas City. La phase d’expérimentation n’a commencé que cet automne et  voilà que de nombreux jeunes entrepreneurs veulent s’installer dans cette ville afin d’explorer, disent-ils, toutes les promesses de cet Internet ultra-rapide.

Ces start-ups qui viennent s’implanter à Kansas City veulent toutes jouir de la puissance de cet Internet, notamment pour certaines activités qui nécessite beaucoup de rapidité : trading haute fréquence, jeux en ligne, développement de certains logiciels comme ceux qui permettent d’imprimer des objets en 3D et bien d’autres.

Ce projet de Google est une aubaine pour Kansas City. Cela pourrait accélérer rapidement son développement économique.  D’ailleurs à ce propos, le responsable du développement économique de Kansas City  lui-même a commenté ainsi : “Il y a cent cinquante ans, les villes étaient bouleversées par l’arrivée du chemin de fer. Maintenant, c’est l’accès à la technologie qui modifie la géographie”.

Ainsi, le géant américain offre une chance inouïe à la ville en la choisissant pour expérimenter cette technologie très avancée. « Très avancée » parce qu’actuellement, la fibre ne dépasse pas les 100 Mégabits par seconde. En France par exemple, le plan fibre à été lancé à cette vitesse pour une réalisation complète d’ici 2020. Espérons que l’Internet ultra-haut débit de Google puisse dépasser les frontières américaines afin d’accélérer l’amélioration de l’accès au web partout dans le monde, notamment dans les pays du tiers-monde qui sont très en retard par rapport aux pays développés.