Arnaques de certains centres d’appels : que les entreprises et les consommateurs fassent plus attention!

Les escrocs sont partout, surtout sur Internet. Et  les centres de relation client n’y échappent pas. Il faut redoubler de vigilance et ne jamais communiquer des informations personnelles en cas de doute. Les entreprises sont également tenues de préciser dans quelles circonstances précises les informations sensibles comme le RIB devraient-elles être sollicitées.

Récemment, le vendredi 03 mai 2013, un retraité de Bosdarros dénommé Gilbert Lafont a échappé de justesse à une arnaque téléphonique. Selon lui, il s’agit forcément d’un agent travaillant dans un centre d’appel délocalisé vu l’accent africain de celui-ci. La téléopératrice avait expliqué au retraité qu’il n’avait plus d’abonnement chez Orange et a demandé la dernière facture de téléphone.

M. Lafont a ressorti la facture en question mais la téléopératrice a commencé à demander autre chose : le TIP (Titre interbancaire de paiement). Le retraité avait alors expliqué que la facture étant déjà réglée, il n’avait plus le TIP. C’est alors qu’elle poursuit ses sollicitations en demandant à présent, le relevé d’identité bancaire, information que le consommateur n’est tenu de dévoiler que lorsqu’il souscrit à un abonnement réglé par prélèvement automatique, ce qui n’est pas le cas ici.

Cette requête avait heureusement mis la puce à l’oreille du retraité qui a aussitôt refusé de coopérer malgré les insistances de la téléopératrice. Le centre d’appel a relancé Gilbert Lafont à peine quelque minute plus tard et c’est un autre téléopérateur qui est au bout du fil. Dès lundi, le call center a fait une nouvelle tentative mais en vain. Autour de lui, plusieurs personnes ont également reçu ce genre d’appel douteux. Les entreprises recourant à des agents téléphoniques devraient porter à la connaissance de leur clientèle les cas précis dans lesquels les requêtes délicates sont formulées, autrement, ce genre d’escroquerie pourrait faire de nombreuses victimes et elles perdraient leur crédibilité ou pire.